Le projet « Nouveau Tertre » permettra, dès 2018, de fournir aux étudiants et personnels concernés, les infrastructures et l'environnement de travail et d'études propices à l'impulsion d'une nouvelle dynamique pour les Sciences Humaines et Sociales à Nantes.

Les enjeux du Nouveau Tertre

Des espaces recherche et formation qui se rapprochent

L'esprit du projet est également centré sur un rapprochement cohérent entre les espaces de recherche et de formation afin de fournir aux enseignants, chercheurs, étudiants et à l'ensemble du personnel un outil de travail qui facilite les échanges et simplifie la gestion.

Un projet qui anticipe l'évolution des usages

Depuis la construction du bâtiment dans les années 60, les usages en termes de pédagogie et de recherche ont considérablement évolué. Le groupe d'usagers qui a participé à l'élaboration du projet de réhabilitation a remis en question ces pratiques pour parvenir, à surface égale, à un projet adapté aux nouvelles technologies : Plus de salles d'enseignement, moins d'amphithéâtres, une salle e-learning, des salles informatiques, des espaces de travail et de rencontre (salons d'étage...), un laboratoire de langue...

Des disciplines plus visibles

Ouvert sur la ville, le nouveau campus favorisera la mise en visibilité des différentes disciplines, qui seront ainsi valorisées, tant sur le plan de la formation que de la recherche.

Un travail sur l'attractivité du campus

Le projet « Nouveau Tertre » révèle de nouveaux espaces publics aménagés : cafétéria, terrasses et pelouses de l'allée du Tertre invitent les usagers à s'approprier le campus et offrent des espaces de rencontres conviviaux sur les parcours quotidiens.
La dimension publique et ouverte du projet s'affirme avec des accès simplifié aux services accessibles au grand public :
Ainsi la Bibliothèque universitaire devient plus accessible grâce à la démolition du hall existant et au prolongement du mail piéton.
La création d'un coeur paysagé et d'une cafeteria en façade du bâtiment principal sont également programmés afin de favoriser les rassemblements et les rencontres sur le nouveau campus.